number of reviews

Selon leurs 141 000 avis, les voyageurs aiment Hua Hin / Cha-am


  1. Destination
  2. Hua Hin / Cha-am / Plus d'infos

Le top des quartiers de Hua Hin / Cha-am

Hua Hin / Cha-am

Dans les années 1920, en ordonnant la construction d’un palais à Hua Hin, le roi du Siam a irrémédiablement changé le visage de ce village de pêcheurs autrefois tranquille. Très vite, il fut suivi par les touristes thaïlandais et Hua Hin devint une des stations les plus à la mode du pays. Cependant il fallut attendre jusqu’aux années 1980 pour que les principales chaînes hôtelières internationales leur emboitent le pas. Les années qui suivirent, virent les hôtels de Hua Hin et de Cha Am occuper une place prépondérante dans l’industrie touristique thaïlandaise. Aujourd’hui, l’ouverture de l’aéroport de Hua Hin permet aux voyageurs d’atterrir directement sur place, quoique Hua Hin ne soit qu’à trois heures de route de Bangkok.

La plage principale de Hua Hin est bordée d’hôtels et d’établissements à la mode et flanquée, des deux côtés, par des bungalows et des chalets. L’atmosphère sur ce croissant de sable, qui a pour toile de fond le mont Khao Takiap, ne pourrait pas être plus décontractée, surtout confortablement allongé dans un transat, face aux eaux calmes qui se déploient jusqu’à l’horizon. Depuis le bord de mer, une navette dessert un temple de montagne d’où la vue sur les hôtels de Cha Am et de Hua Hin ainsi que sur le paysage environnant est superbe.

Hua Hin, qui s’ouvre de plus en plus au tourisme international, peut se vanter d’abriter des grands restaurants et des boîtes de nuit à la mode. Les touristes peuvent alterner journées paresseuses sur la plage et nuits endiablées sur quelque piste de danse, à moins qu’ils ne préfèrent, munis d’une moto et d’une carte, se lancer à la découverte de la côte, vers le sud et des endroits plus calmes.

Avec la popularité grandissante de Hua Hin, certains Thaïlandais préfèrent descendre la côte à la recherché de calme. Le premier arrêt est Pranburi, une station balnéaire plus intime que les touristes locaux fréquentent en nombres grandissants. Les districts de Bang Saphan et de Tab Sakae, plus au sud, bénéficient d’encore plus de calme. C’est dans ce dernier que se trouvent la plage de Huay Yang et la cascade du même nom. Plusieurs hôtels sont établis ici.

Le parc national de Samroiyod permet de s’évader loin de la ville. Là, les touristes découvriront un paysage varié fait de mangroves impénétrables, de plages superbes et de forêts de conifères.