number of reviews

Selon leurs 11 000 avis, les voyageurs aiment Katmandou


  1. Destination
  2. Katmandou / Plus d'infos

Le top des quartiers de Katmandou

Katmandou

Katmandou, la capitale du Népal, s’est ouvert au tourisme dans les années 50 et a pris une importance mondiale dans les années 70 grâce aux hippies. Le voyageur d’aujourd’hui est bien différent et, surtout, moins coloré. Les influences bouddhistes et hindouistes qui baignent la ville en font une des destinations les plus fascinantes en Asie.

Le principal quartier des voyageurs est Thamel. Ce lieu où, dans les années 60 et 70, les hippies débarquaient en masse, attire toujours les routards et les voyageurs au budget limité. Thamel abrite les hôtels de Katmandou les plus abordables et regorge de boutiques, de cafés internet et de bars.

Pour beaucoup de visiteurs, le vrai plaisir à Katmandou consiste à sortir des quartiers commerçants pour explorer le côté le plus rustique du Népal. C’est dans les ruelles, à l’écart de l’enclave touristique, que se trouve l’authenticité. Une courte balade ou une petite course en rickshaw mène à des temples bouddhistes plus sereins, chacun avec son histoire propre. Les quartiers historiques de la vieille ville donnent le sentiment que peu de choses ont changé ces derniers siècles.

Le meilleur endroit pour débuter une visite de la ville est Durbar Square, où se trouvait autrefois le palais royal. Ce quartier, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, remonte au 17e siècle. Ses temples et ses anciennes résidences sont à ne pas manquer. Il y a environ un siècle, le palais royal fut transféré à Narayanthi, un quartier huppé où se trouvent plusieurs des hôtels cinq étoiles de Katmandou.

L’aéroport international de Katmandou Tribhuvan est le seul aéroport international du Népal et il dessert principalement des destinations asiatiques telles que Bangkok ou Hong Kong.

Pour plus d’informations sur les hôtels et les sites incontournables des différents secteurs de Katmandou, cliquez sur la carte interactive de Katmandou sur la gauche de la page.