number of reviews

Selon leurs 55 000 avis, les voyageurs aiment Phnom Penh


  1. Phnom Penh / Plus d'infos

Phnom Penh

Avec son architecture coloniale française, ses temples bouddhiques et les vestiges effroyables laissés par les Khmers rouges, Phnom Penh porte en elle l’histoire nationale du Cambodge. Si la plupart des touristes viennent dans ce pays pour admirer les temples d’Angkor, Phnom Penh est fascinante et sa visite, tout à fait pertinente, devrait être sur l’itinéraire de tous les touristes.

La ville fut nommée d’après Penh, une riche veuve qui découvrit des reliques bouddhiques sur une colline (phnom) des environs. Aujourd’hui, cette colline est surmontée du Wat Phnom, le plus important temple de la région. C’est un point de départ idéal pour une visite du centre-ville, de ses bâtiments coloniaux français et de l’imposant Palais royal. A Phnom Penh, les hôtels de charme, souvent situés dans des joyaux architecturaux de l’époque coloniale, sont de plus en plus nombreux.

Si la plupart des sites du centre-ville peuvent se visiter à pied, il est nécessaire de faire appel à un moyen de transport pour se rendre sur les lieux en rapport avec les Khmers rouges. Choeng Ek, un ancien cimetière chinois transformé en charnier et qui aujourd’hui abrite un bouleversant mémorial, est un de ces sites. Le centre d’extermination de Tuol Sleng et le Musée du génocide sont également incontournables pour qui s’intéresse à ce chapitre de l’histoire.

Sous le règne des Khmers rouges, Phnom Penh fut vidée de ses habitants et laissée à l’abandon. Les habitants ne revinrent qu’en 1979 mais c’est avec enthousiasme qu’ils ont remis leur ville en état. De nos jours, séjourner dans un hôtel du centre permet aux touristes d’apprécier le dynamisme des habitants de cette ville destinée à devenir une des principales destinations touristiques du Sud-est asiatique.

La porte d’entrée de la capitale est l’aéroport international de Phnom Penh, situé à seulement sept kilomètres du centre-ville.